Le Petit Écho de la Mode, n°23 du 4 juin 1939.

Le Petit Écho de la Mode, illustre journal féminin

Le Petit Écho de la Mode, magazine hebdomadaire fondé par Charles de Penanster en 1880, a constitué pendant un siècle entier l’un des plus grands tirages de la presse française. Il connaît un grand succès dès les premières publications, son but premier étant d’aider les familles dans leur vie quotidienne. La mode est le thème principal de ce journal conservateur et chrétien qui propose également d’autres rubriques : la cuisine, les conseils sanitaires et la culture…

Le Petit Écho de la Mode du n°23 du 4 juin 1939. Photomontage (couverture, page 3 et page centrale).

Le journal est resté célèbre pour les patrons vestimentaires qu’il propose dans chaque numéro mais ce sont ses innovations marketing et son contenu de plus en plus diversifié qui contribueront principalement à sa réussite.

Le numéro 23 de l’année 1939 est un exemplaire représentatif de ces évolutions. Celles-ci sont visibles dès la couverture sur laquelle une photographie, étendue sur toute la page et colorisée à l’aide du procédé de photogravure, nous fait entrevoir un des patrons proposés par ce numéro. La page 3, quant à elle, bénéficie de plusieurs types d’images : des photographies et des aquarelles représentant des femmes vêtues de tenues et accessoires à commander (ici, des chapeaux). Enfin, la double-page centrale use de magnifiques aquarelles en couleur pour illustrer les patrons vestimentaires directement référencés sur celles-ci.

La place de la littérature populaire, présente dès le début, évolue au fil des décennies : des romans feuilletons à découper et collectionner remplaceront les longs récits insérés directement dans le journal. Puis apparaîtront des articles scientifiques et historiques, mis en valeur par la photographie comme « La Femme Chinoise » dans ce numéro 23, qui illustrent la place de la culture dans Le Petit Écho de la Mode.

Marie Dussol